Aller au contenu principal

Secrets de fabrique, la collecte artistique et créative de l’Antipode.

En résidence Secrets de fabrique Musique Publié le 06/01/2021

Secrets de fabrique est une prise de conscience de la richesse culturelle des pratiques artistiques quotidiennes de l’Antipode. C’est surtout une volonté de s’arrêter sur le sensible, de prendre le temps de collecter la mémoire et de constituer un fond de ressource artistique et culturel du projet d’accompagnement de la structure.

Devant le micro, la caméra et parfois même en dessin, des artistes aux dons particuliers nous dévoilent le « making of » de la conception de leur musique. Secrets de fabrique se pose ainsi comme le témoin de ces gestes artistiques, de ces savoir-faire collectés précieusement lors des temps de résidences qui rythment les saisons de l’Antipode.

"La présence quasi permanente d’artistes de musiques actuelles en création sur la scène de l’Antipode, nous amène à considérer l’ensemble de leurs pratiques et savoir-faire comme un véritable trésor culturel à valoriser."

Jacques Sichler, chargé du développement artistique.

En savoir + : Les reportages de l'accompagnement artistique à l'Antipode.

"En résidence avec" capte dans toute sa dimension, l’ensemble du projet d’acompagnement artistique, et plus précisément, son étendue transversale par l’intermédiaire de reportages réguliers qui suivent toute l’année les artistes accompagné.e.s de l’Antipode.

Voir notre dernier reportage, En résidence avec Laura Perrudin.

"Secrets de fabrique" se concentre sur la collecte et la valorisation des pratiques et des savoir-faire pendant les temps de résidence. Ce nouveau projet arrive dans une « double période » propice à la réflexion et envisage de renforcer l’axe du travail scénique, en prenant le temps d’expérimenter des actions et des nouveaux outils. Il s’agit d’affirmer le projet culturel, artistique, éducatif et sa place d’outil professionnel au service de la création artistique.


Une série autour des effets et du son.

Dans les musiques actuelles, les effets sont partout !

Ce premier cycle de Secrets de fabrique aborde les effets et les sons, une thématique sur mesure qui s’est confirmée par la présence des artistes Saro et Laura Perrudin sur les temps de résidences du trimestre de rentrée.

Super-pouvoirs ou effets spéciaux, ces deux artistes ont accepté de dévoiler leurs savoir-faire et nous transmettre ainsi ces gestes artistiques et techniques de manière authentique. Secrets de fabrique décortique pour vous ces effets si spécifiques par le biais de supports ludiques et créatifs comme un livret interactif, des vidéos et podcasts


-
Un livret interactif sur les effets : des super-pouvoirs pour façonner le son

Secrets de fabrique décortique et décrypte les effets dans un livret interactif avec quelques petites surprises visuelles et sonores à découvrir.

On plonge dans cet univers sonore composé de rubriques ludiques comme les définitions des différents effets, l’écoute de morceaux, la présentation des artistes de la saison. Une partie lexique est également disponible pour s’approprier ce langage spécifique et des quizz pour apprendre en s’amusant, à vous de jouer ! 

 

 

 

 


-
Les artistes de cette saison des Secrets de fabrique.

Qui sont les artistes de cette saison de Secrets de fabrique ? Des artistes accompagnés par l’Antipode et qui ont accepté de participer à ce projet de collecte artistique :


Saro, dès l’âge de six ans, a le sens du rythme et tapote un peu partout.

Il a suivi des cours de musique et fait ses armes à la batterie dans un orchestre. Lors d’un concert, il découvre le beatbox et comprend qu’il peut faire de son corps un instrument de musique.
Plus tard, il associe ce langage universel et rythmique au looper et enregistre des pistes sonores en direct pour les rejouer en boucle. Et aujourd’hui ? Entre trap, bass music et électro-pop, Saro casse les codes de la discipline et l’emmène dans une dimension très dansante !

« Saro parle « d’effets spéciaux » pour décrire la façon dont les effets permettent à la musique de se déployer ». 
Extrait du livret, Les effets, des super-pouvoirs pour façonner le son.

Titres de Saro : champion de France en équipe avec la Team Punk (2015), champion du Grand Beatbox Battle Loopstation (2017), champion du monde dans la catégorie Beatbox Loopstation (2018)

Saro nous dévoile ici ses Secrets de fabrique dans ce reportage vidéo en deux parties :

- Secret #1 : La recette 
- Le live & interview 

Réalisation de Thomas Ruellen / Minuit Dix
 


Secrets #1 : la recette


 

Interview & live session

 

 



Laura Perrudin découvre la harpe à huit ans.

Depuis, elle s’est formée au Conservatoire de Rennes et maitrise aussi bien le chant que la composition. Elle joue d’un instrument unique au monde : une harpe chromatique électrique créée spécialement pour elle par un luthier. Prêtant sa voix singulière aux recherches et bidouillages électroniques qu'elle affectionne tant, Laura Perrudin compose un univers personnel très fort.

« Pour la harpiste, les effets sont comme des super-pouvoirs qui permettent de façonner et de transformer le son en continu ». Extrait du livret, Les effets, des super-pouvoirs pour façonner le son.

Albums de Laura Perrudin : Impressions (2015), Poisons & Antidote (2017), Perspectives & Avatars (2020


Secrets de fabrique avec Laura Perrudin, un reportage en quatre parties :

- Secret de Laura #1 : La harpe
- Secret de Laura #2 : la compo
- Secret de Laura #3 : le parcours du son
- Le podcast : interview & live 

Réalisation des vidéos en motion design : Florent Bonneviale (Black Dog Day) & Yoann Buffeteau
Réalisation du podcast : Studio 123


Secret de Laura #1 : la harpe 

 


Secret de Laura #2 : la compo

 


Secret de Laura #3 : le parcours du son


Le podcast : interview & live

-
Les secrets de fabrique de Saro

En savoir plus + / Pratiques musicales et développement artistique à l’Antipode. 

L’Antipode accueille l’ensemble des pratiques musicales dans sa plus grande diversité, encourage les artistes en voie de professionnalisation (structuration, répétitions, pré-productions, filages) et soutien les projets professionnels (résidences et partenariats avec les producteurs). 

L’Antipode revendique la reconnaissance d’une forme de citoyenneté sonore et musicale à chaque étape de la vie d’un individu. Le projet d’accompagnement intègre, dans un espace évolutif, aussi bien la dimension de loisir que l’enjeu de la professionnalisation qui engage ainsi une pertinence à chaque étape du développement musical dans le cadre d’un processus cohérent et complet (apprentissage et formation, répétition, conseil, production, diffusion).

Abonnement
Infos pratiques