Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.

Résidences

Publié le 02/05/2018

Tout au long de la saison, la salle de concert est occupée régulièrement par des résidences de création artistique.

L’Antipode MJC participe à plusieurs dispositifs de soutien, au niveau régional et national, en partenariat avec d’autres structures de musiques actuelles. Dans ce cadre, nous accompagnons les artistes dans leur processus de création.

La salle de concert est également mise à disposition des labels, des tourneurs et des maisons de production dont les artistes ont besoin de se retrouver dans les conditions du live pour préparer leurs tournées.

Elles / Ils sont sont passé.e.s en résidence :

2018 - 2019 : Ifriqiyya Electrique - SCH - Blutch - Praa - Ladylike Lily - BAKEL - Mac L'Arnaque - Ô Lake - Ooz Band - A.N.I - Michelle Blades - Timsters  - EZPZRick Le Cube

2019 - 2020 : A.N.I - Les Gordon - McCloud Zicmuse et Anne Brugni  - Laura Perrudin & Doksha - Great man Hiboo

Plus d'infos sur l'accompagnement & les aides au développement artistique à l'Antipode MJC

Laura Perrudin

Laura Perrudin est remarquée en 2015 par le Monde, la BBC, FiP ou les Inrocks pour son premier album Impressions puis pour Poisons & Antidotes (2017). Prêtant sa voix singulière aux recherches et bidouillages électroniques qu'elle affectionne tant, Laura Perrudin compose un univers personnel très fort. 

Cet ovni pop aux frontières d'une soul teintée d'electronica et d'une folk expérimentale repose sur l'utilisation originale d'un instrument unique au monde : une harpe chromatique électrique.

Après être venue avec son quintet Doksha, nous accueillons une nouvelle fois Laura Perrudin et Jeremy Rouault (son sonorisateur) pour travailler à sa nouvelle création solo : Perspectives et Avatars.

Du 03 au 06 février puis du 11 au 14 mai 2020
En coproduction avec Colore, l'Astrada et la Nouvelle Vague

Great Man Hiboo

Great Man Hiboo est un musicien fantasque, à la fois producteur/DJ dont personne n’a jamais vu le visage. En concert, il joue masqué. Dans ses clips, il est un personnage de dessin animé.

Sur les réseaux sociaux, Great Man Hiboo a une existence réelle. Dans la vraie vie, Great Man Hiboo est un personnage virtuel. Ses aventures et ses productions prennent vie pour la première fois à l’Antipode, avec un projet scénique unique, auquel participent le rappeur américain de Chicago, Billa Camp et le musicien Shane Jonas.

En résidence du 16 au 20 décembre 2019, et du 14 au 20 février 2020 en partenariat avec Label Caravan.

Abonnement
Agenda associatif
Infos pratiques