Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.

Un Week-end à Rennes avec...

Bikini Magazine

Du 07 au 09 novembre 2019
Hors les murs Les Rennais Parcours Publié le 12/10/2019

Notre volonté, pour un Week-end à Rennes, est de vous inciter à pousser les portes et suivre des chemins divers, sabrer votre routine, faire plusieurs pas de côtés afin de (re) découvrir la ville.
Pour ce faire, nous avons demandé à plusieurs têtes chercheuses de nous livrer quelques idées indispensables !

Le parcours de Bikini Magazine.

Rien de plus pénible qu’une feuille de route imposée. On est en week-end, nom d’une pipe. Entre pérégrinations hasardeuses et découvertes au gré du vent, il reste tout de fois bon d’avoir quelques repères auxquels s’accrocher.

 

Au rayon des classiques de chez classiques, dur de faire l’impasse sur Les Champs Libres.
Le vendredi 08 novembre marque l’inauguration de la nouvelle installation de la salle Anita Conti. Imaginée par Antoine Viviani et Pierre-Alain Giraud, la création Solastalgia se présente comme une expérience immersive.
Equipé d’une combinaison et d’un casque de réalité augmentée, le visiteur déambule dans un monde où se mélangent réalité d’une planète apocalyptique et souvenirs idéalisés de nos vies. À l’heure où on nous annonce l’effondrement de nos sociétés (coucou Yves Cochet !), et si la nostalgie était l’échappatoire ?

 

Pour se remettre de vos émotions, un petit remontant s’impose.
Amateurs de vins naturels, La Tonnelle à Vins (boulevard de Verdun) est l’un (le ?) meilleur caviste en la matière avec ces conseils toujours éclairés et ses sélections documentées.
Vous préférez la bière ? Direction Au Père Bouc (rue Saint-Hélier) et Chez Alain (rue Poullain-Duparc) pour remplir votre Eastpack. On ne peut que vous conseiller la gamme de chez Skumenn (la Coup de Grâce ! <3).
Et à l’heure du digestif, essayons donc la P’tite Fessée, le shooter à la recette secrète du Petit Bar, place Sainte-Anne. C’est bon comme un Werther’s Original pour adultes.

 

Côté bistrots, citons pêle-mêle : le Fox, le Westport, le Vieux Saint-Etienne (le bar des Guingampais. Hé ouais il en faut), la Rennes du Bal, le Hibou, le Oan’s pub… Comme lors d’une remise de prix aux César, impossible de remercier tout le monde ici.

 

Le samedi 9, après avoir chopé une andouille chez Jean-Claude Chalende au marché des Lices (il se trouve pile poil en face de l’horloge), l’Orchestre Symphonique de Bretagne célèbre les 30 ans de la chute du Mur de Berlin avec Hoffnung und freiheit, un concert hommage à Rostropovitch qui, sur place en 1989, improvisa une performance avec son violoncelle.
C’est à 15h30 aux Champs Libres (entrée libre sans réservation).

Deux salles deux ambiances : dans un tout autre style, la soirée de clôture de Week-End à Rennes à l’Antipode s’annonce plutôt véner. Avec notamment le synth punk féministe des Rennaises de Periods. You go girls !

Abonnement
Agenda associatif
Infos pratiques