Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.

Un Week-end à Rennes avec...

Alter1fo

du 08/11 au 11/11/18
Hors les murs Les Rennais Parcours Publié le 05/11/2018

Notre volonté, pour un Week-end à Rennes, est de vous inciter à pousser les portes et suivre des chemins divers, sabrer votre routine, faire plusieurs pas de côtés afin de (re) découvrir la ville.
Pour ce faire, nous avons demandé à plusieurs têtes chercheuses de nous livrer quelques idées indispensables !

Le parcours d'Alter1fo

SAMEDI

Après vous être déhanchés toute la soirée du vendredi à l’Antipode MJC avec Agar Agar, Colorado et Uto, réveil en douceur après (on vous le souhaite) une chouette grasse matinée. Ce que l'on aime bien faire le samedi matin, c'est se couler en terrasse sans passer par la case "marché des Lices"...
Du coup, notre rituel est souvent le même. Descendre métro République, se diriger vers la rue Vasselot et se prendre à emporter les meilleurs rouleaux de printemps végétarien et/ou au poulet chez le traiteur Le Bol.

Ensuite, une fois la victuaille en poche, on se dirige vers la rue de la Visitation pour se poser en terrasse du bistrot Le Bateau Ivre. Pour l'instant on a rien trouvé de mieux à faire le samedi midi que de manger chinois accompagné d'une bonne Bizhhh, bière locale qu’on vous recommande ambrée, sinon d'un bon verre de rouge (Aureli)....
Bon des fois quand on est un peu fou-fou, on va directement au Bateau Ivre et on se commande des galettes saucisses à la crêperie (Colibri crêperie) juste à côté.

Si vous avez non seulement envie de vous rincer la glotte, le palais mais aussi l’œil, rendez-vous directement place de la Mairie au Bar bistrot à tapas La Clara puisqu’en plus d’y déguster un encas andalou, vous pourrez y découvrir une exposition d’un de nos photographes préférés, l’ami Titouan Massé (et encore jusqu’au 28 novembre !) : une sélection de noirs & blancs allant de Kusturica à Philippe Katerine en tenue du moyen-âge.
Ça mérite un détour. [Note de la Team Antipode : on confirme !]

On vous recommande aussi un endroit bien plus chaleureux que son nom l’indique, mais tout aussi aventureux : le snack brocante l’Alaska, dans lequel en plus de boire et manger, vous pourrez… chiner au milieu de mappemondes toutes plus exotiques les unes que les autres.
Et parfois, d’autres week-ends (on vous donne le tuyau pour la suite), y voir les excellents concerts d’indie rock frondeur de la vaillante association Des Pies Chicaillent dans un cadre aussi cosy qu’atypique.

Une petite marche pour digérer ? Direction l’un des plus chouettes lieux d’art contemporain dédié au Sound art qu’on connaisse : le Bon Accueil.
En bordure du canal St Martin, lové dans une parenthèse verte au milieu du bitume et des immeubles, à quelques minutes du centre, la petite maison accueille en ce moment une expo fabuleuse, Silent Figure with Landscape, une sélection de collages du graphiste et musicien, Pawel Grabowski aka ØjeRum, réalisés principalement à partir d’images glanées, de reproductions de portraits issus de l’histoire de l’art partiellement évidés pour laisser place à des paysages. Beau.

Envie de vous éloigner des grands axes ? Poursuivez en bus (le C1 depuis place de la République) jusqu’à la Z.I. des Loges à Chantepie. Pourquoi ? Parce qu’avant la destruction finale, des fresques, tags et vandales restent encore visibles.

Vous voulez continuer d’en prendre plein les yeux ? Alors si vous avez manqué le vernissage le jeudi, arrivez un peu plus tôt à l’Antipode MJC pour découvrir l’exposition d’Anna Uru avant le début de l’infernal combo de festivités annoncées avec les concerts de Mermonte et Bachar Mar-Khalifé.

DIMANCHE

Le dimanche matin, on a envie de vous faire voir Rennes… autrement.
Les altérophiles aiment les promenades atypiques et vous suggèrent une petite visite (c’est de saison) au Cimetière du Nord afin de partir à la découverte des tombes de ceux et celles qui ont écrit les plus belles pages de la capitale bretonne.

Plus étonnant d’ailleurs, il y a ces sépultures qui restent aujourd’hui vénérées par les Rennais·es pour les pouvoirs qu’on leur prête : celle de l’abbé Huet, aumônier des étudiants qui aujourd’hui encore, dit-on, aide ceux-ci à réussir leurs examens ou celle plus mystérieuse encore de Dame  Philippe-Hélène de Coëtlogon plus connue sous le nom de la Sainte aux Pochons.
L’épouse du gouverneur de Rennes qui était connue pour sa bonté est morte en 1677. 121 ans plus tard, pour raison de travaux, son corps est exhumé : il est intact.
On pense alors qu’elle est devenue sainte à cause de son grand cœur. Les malades vont prendre pour habitude de prélever un peu de terre sur sa tombe qu’ils placent dans un pochon avant de le porter sur eux durant neuf jours. La Sainte est alors censée intercéder pour leur guérison.
Une tradition encore bien vivante aujourd’hui lorsque l’on voit tous les petits sachets dissimulés sous les feuilles de lierre qui recouvrent entièrement la tombe.
Mais si, vous allez trouver !

Avant de plonger dans l’après-midi, brunch ou encas gourmand et chaleureux au super chouette It’s Five a clock’ somewhere où accueil et pâtisseries rivalisent de générosités.
Ici, Rennes se met à l’heure de Londres. C’est bon, c’est chaud et c’est cosy.
[Note de la Team Antipode : les gâteaux de l'Instant... Thé seront fait de leurs mains !]

Pour poursuivre, en famille ou en bande, c’est un de nos combos favoris, pour le dimanche tout particulièrement (mais ça marche aussi pour le reste de la semaine).
Nous passons d’abord aux Champs Libres pour flâner dans les bibliothèques, l’Espace Citoyen, les expos, le Musée de Bretagne ou l’Espace des Sciences et nous enchaînons ensuite avec le bar L’Heure du jeu qui se trouve à deux pas.
En plus d’y boire un verre, on peut profiter d’une énorme sélection de jeux de société, guidé de main de maître par l’équipe, ou aller relever des défis échevelés, tous en quinze minutes !

Autrement dit : sortir juste à temps et foncer direction l’Antipode pour arriver pile à l’heure de l’Instant...Thé, avec Safia Nolin et Sarah Mac Coy, qui finiront de faire fondre la mélancolie des dimanches après-midi comme neige au soleil.

Week-end à Rome ? On préfère cette fois-ci Week-end à Rennes !

 

Où : Le Bol, 13 Rue Vasselot
Comment : bus ou métro arrêt République
Où : Le Bateau Ivre, 28 Rue de la Visitation
Comment : bus ou métro arrêt Ste Anne puis 3 minutes de marche
Où : Colibri crêperie, 32 Rue de la Visitation
Comment : bus ou métro arrêt Ste Anne puis 3 minutes de marche
Où : Bar/bistro à tapas La Clara, place de la mairie
Comment : à pied !
Où : L’Alaska Brocante, 14 rue Dupont des loges
Comment : bus ou métro arrêt République et 5 minutes de marche
Où : Le Bon Accueil, 74, canal Saint-Martin
Comment : bus ligne 8 arrêt Auberge de Jeunesse ou à pied à 15 minutes de la place Ste Anne
Où : Z.I des Loges à Chantepie
Comment : Bus C1 depuis place de la République, direction Chantepie
Où : Cimetière du nord, 36 Avenue Gros Malhon
Comment : Accessible via bus n°12 depuis République
Où : It’s Five a clock’ somewhere, 12 rue St Melaine
Comment : bus ou métro arrêt Ste Anne puis 2 minutes de marche
Où : Les Champs Libres, 10 cours des Alliés
Comment : métro ou bus : Arrêt : Charles de Gaulle, Magenta ou Gare
Où : l’Heure du Jeu, 11 boulevard Magenta
Comment : métro ou bus : Arrêt : Charles de Gaulle, Magenta ou Gare

Abonnement
Agenda associatif
Infos pratiques