Aller au contenu principal

La musique entre les murs, retour en vidéo par les détenus du centre pénitentiaire.

Sound From 2019

Depuis 2015, l'Antipode, le Jardin Moderne, les Trans et l'Orchestre National de Bretagne sont associés autour du projet Sound From, piloté et coordonné par la Ligue de l’Enseignement d’Ille-et-Vilaine au Centre pénitentiaire des hommes de Rennes Vezin.

Tout au long de l’année, le dispositif Sound From propose aux détenus des concerts, des stages de création musicale, des cours hebdomadaires de MAO (Musique Assistée par Ordinateur), des conférences, des rencontres musicales ou encore des initiations à la technique.



En 2019, des personnes détenues ont co-construit sur la base du volontariat un programme en fonction de leurs goûts et de leurs identités. Ils ont participé à la sélection des artistes qui les ont accompagnés dans la création de morceaux. Durant sept ateliers, ils ont écrit des paroles, composé des rythmiques et choisi des mélodies à la harpe.

Pour concrétiser ces actions, ils ont révélé leurs créations sur scène, à l’occasion du concert de Guiss Guiss Bou Bess (proposé dans le cadre des Trans Musicales), au sein du centre pénitentiaire.

« Ça nous donne de la joie. Et tout le monde a été respecté pendant le concert. Largement respecté, même maintenant quand on croise des surveillants dans les couloirs. »
Gérard*


La réalisation d’une vidéo rétrospective de cette édition 2019 a été confiée aux personnes détenues au sein du centre pénitentiaire par l’intermédiaire de son canal interne, encadré par Elodie Gabillard de l’association Time Lapse.

Le canal interne est un circuit de diffusion audiovisuel propre à chaque établissement pénitentiaire dont le fonctionnement est assuré par des personnes détenues accompagnées par des intervenant·e·s extérieur·e·s.

Sortir des images des enceintes pénitentiaires n’est pas chose aisée et comme tout vient à point à qui sait attendre, c’est avec un grand plaisir que nous vous présentons aujourd’hui ce travail.

« On a senti que les musiciens voulaient vraiment nous donner un petit peu de qui ils sont. »
Julien*

 

 


« La culture en milieu carcéral c’est une porte ouverte sur l’extérieur, c’est du partage, un échange. Les projets culture-justice permettent de faire le lien entre dedans et dehors et de valoriser les participants dans leur pratique. »
Alice, chargée de projets à la Ligue de l'enseignement.

 

Merci à tou·te·s les intervenant·e·s qui ont participé à cette édition dont Marta Amico, maîtresse de conférence en ethnomusicologie ; Gilles Apap, soliste invité de l’Orchestre National de Bretagne ; Lina Bellard, musicienne ; Bénédicte Bescond, Administratrice de production de l’ONB ; Léa Bulle, musicienne ; Lucas Elzière, musicien ; le groupe EZPZ ; Agathe Feler, régisseuse de l’ONB ; le groupe Guiss Guiss Bou Bess ; Frédéric Hamon, musicien ;  Joy.D, musicienne ;  Pierre Normand, musicien ; Florian Raymond, bibliothécaire de l’ONB ; Sylvain Saysana, régisseur.

Avec le soutien de la DRAC Bretagne, Rennes Métropole, de la DISP Rennes - Grand Ouest, du SPIP d’Ille-et-Vilaine et de la SACEM.

 

*Pour conserver l’anonymat des personnes, certains prénoms ont été modifiés

Abonnement
Infos pratiques