Aller au contenu principal

La Fête de la Musique au Centre pénitentiaire de Rennes-Vezin

21 juin 2018

Le 21 juin, à l’occasion de la Fête de la Musique et dans le cadre du dispositif « Sound From », le groupe The Sunvizors s’est invité au centre pénitentiaire de Rennes-Vezin.

Un.e. spectacteur.trice nous livre son récit de ce concert.

Maintenant, c’est à vous les gars !

Un gymnase moquetté de pourpre, des rangs de chaises en plastique, des bruits de portes métalliques et des charriots de matériel à n’en plus finir : un concert se prépare à la prison des hommes.

Tout est préalablement contrôlé avant l’entrée en scène des musiciens. Après leur installation le matin, les détenus et les partenaires entrent timidement dans un gymnase baigné de lumière blanche.

Pendant près d’une heure, la voix rauque et chaleureuse de la chanteuse Joy a résonné dans le gymnase de la prison des hommes. A la fois espiègle et décomplexée, la force qui émane de sa voix déroute les auditeurs.
Les musiciens quant à eux, se jouent des codes du roots reggae en y saupoudrant un zeste de soul, une pincée d’électro.

Après un rappel et un dernier morceau, Joy prend le micro en désignant l’assistance de la tête : « Maintenant, c’est à vous les gars ! ». S’ensuit une rumeur sourde au sein du public, un candidat est désigné d’office : « Espion, Espion ! ».
En tout, trois détenus montent sur scène pour poser leurs voix, leurs textes. Des textes nets et tranchés qui s’intercalent parfaitement sur le rythme posé par les musiciens qui continuent de jouer, comme pour encourager les téméraires qui se lancent.

L’open mic se termine sur un duo rap-batterie composé d’un détenu et du batteur du groupe. Le flow est juste et précis, peut-être est-ce là –entre autre- le fruit des ateliers hebdomadaires menés en prison depuis plusieurs années maintenant ?

Quelques détenus s’approchent pour remercier les organisateurs et les musiciens avant de repartir dans leurs cellules.
Toute la session est filmée par un détenu, elle sera diffusée dans le canal interne de la prison. Après s’être prêtée à une interview, toute l’équipe s’active, il est temps de remballer !

Abonnement
Agenda associatif
Infos pratiques