Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.
sam. 26 mai - 17H00

Pose de la première pierre - Antipode Rennes

Entrée libre
Hors les murs
Terminé
Déambulation de l’Antipode MJC jusqu’à l’Antipode Rennes Placement libre
Organisateur : Antipode MJC, la Bibliothèque de Cleunay et la Ville de Rennes présentent

Les engins de travaux ont investi l'avenue Jules Maniez aux dernières lueurs de janvier afin de préparer le terrain !

Pour parcourir les quelques centaines de mètres qui séparent l'Antipode MJC du futur Antipode Rennes, la Ville de Rennes,  l'Antipode MJC et la bibliothèque de Cleunay vous invitent pour une promenade en compagnie de Red Line Crosser - Engrenages[s] et des interludes poétiques de Philippe Languille.

À l'arrivée, la pose symbolique de la première pierre.

Puis, comme un trait d'union entre le présent et l'avenir, une étape du Court Circuit mené par EZPZ.

Ce n'est qu'un début..!


Comment s'y rendre :

RED LINE CROSSER (Engrenage[s])

À la Nouvelle Orléans, il est de tradition pour les brass bands* de défiler au rythme d’un jazz endiablé et irrésistible, où se mêlent des influences africaines, caribéennes, européennes. Véritable berceau du jazz, la Nouvelle Orléans a su préserver mystérieusement ce qui anime cette musique et appelle à la danse.
Ces défilés sont ainsi accompagnés de danseurs qui déambulent en avant du cortège de musiciens : la « First Line », suivie d’un public qui déambule à la suite des artistes, en dansant : la « Second Line ».

C’est fortement inspiré de cette culture que les danseurs d’Engrenage[s] et les musiciens du brass band Fonk’Nola ont créé Red Line Crossers : une second line bretonne avec quatre danseurs hip-hop. Un spectacle déambulatoire de rue où musiciens et danseurs défilent et invitent le public à les suivre !

EZPZ

Pour la 8ème édition, le groupe EZPZ – prononcez « easy peasy » - insufflera son énergie hip-hop à la sauce balkanique sur le quartier 9. Composé d’un rappeur aussi pêchu que déjanté, propulsé par un beatmaker amateur de scratchs oldies, d’un « guitar héro » et d’une clarinette sulfureuse, les EZPZ aiment briser les codes.

Pour cette édition tout-terrain du Court Circuit, le quintet s’est lancé le pari d’envoyer valser le rap de la Nouvelle-Orléans au pays de la Zubrowska, le tout dans une ambiance électrique !

Abonnement
Agenda associatif
Infos pratiques