Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.
ven. 29 juin - 20H00

Les 10 ans du Twist Komintern - Part II

The Mystery lights, The Ready Mades, The Madcaps

Terminé
Antipode MJC debout Placement libre
Organisateur : Twist Komintern

Le Twist Komintern, c’est dix ans de concerts, du garage à la pop en passant par le rock sixties et le psyché. Une programmation avant-gardiste, qui a offert leur premier concert rennais à des groupes tels que La Femme, Thee Oh Sees, Ty Segall, Jacco Gardner, Night Beats, ou encore Forever Pavot. Une bonne centaine de concerts et de soirées dansantes plus tard, l’incontournable association rennaise a décidé de fêter dignement sa décennie de pogos frénétiques et de jerks endiablés !

The Mystery lights

Sortir un album sur Wick, la division rock du très soul label Daptones (Charles Bradley, Sharon Jones), exige un certain sens du groove. Et c’est bien ce qu’on entend sur chaque titre de l’album éponyme des Mystery Lights : un rock garage parfois un brin psychédélique, mais surtout sautillant et accrocheur.
Ajoutez à cela que les New Yorkais commencent à se tailler une petite réputation d’excellent groupe live, et vous comprendrez pourquoi on a très très hâte de les voir se produire sur la scène de l’Antipode !

The Ready Mades

Les six parisiens ont le courage de chanter en français (parfois) de délicieuses ritournelles soul propulsées par un saxophone ronflant. Un mélange détonnant qui leur a valu de faire récemment la première partie des légendaires Sonics !
Il faut dire que la chanteuse et ses cinqs compères n’ont pas froids aux yeux, et envoient des lives dont l’énergie et le groove ont marqués tout ceux qui ont eu la chance d’y assister.

The Madcaps

Après deux années de pause, les quatre Rennais se reforment à l’occasion 10 ans du Twist Komintern.
Éparpillés dans différents et géniaux projets tels que The Madcaps ou le plus récent Initial Bouviers Bernois, il est temps pour eux d’épousseter leurs harmonicas et tambourins.
Revoilà donc les quatre dandys et leur son freakbeat détonnant. Les Pretty Things n’ont qu’à bien se tenir, Pan renaît de ses cendres pour un concert complètement zinzin !

Abonnement
Agenda associatif
Infos pratiques